Mais encore…


L’élan créateur sollicite une mise en mouvement de soi à travers le corps et stimule les ressources internes comme la force vitale, l’imagination, l’intuition, le jeu, les sensations, les émotions, les sentiments.

La mise en forme d’une création avec la matière artistique permet de se libérer, de déposer ses difficultés, de poser un regard nouveau sur elles et favorise leurs transformations.

Le processus créatif est au cœur de la démarche art-thérapeutique. C’est la personne qui se raconte à travers la création et le processus créatif. C’est un dialogue entre elle, la création et l’art-thérapeute. L’accent n’est pas mis sur l’esthétique de l’œuvre, mais ce que le processus créatif et la création raconte comme reflet de soi dans ce qui se transforme. Le processus créatif et la création est ainsi observé, encouragé, valorisé et interrogé par la parole et le regard bienveillant et sans jugement de l’art-thérapeute.

La relation, le processus créatif et la production artistique sont les moyens thérapeutiques spécifiques de l’art-thérapie.

Les concepts pratiques de l’art-thérapie s’appuie sur les théories analytiques et psychodynamiques, sur les différentes approches humanistes de même que sur des aspects de la philosophie phénoménologique et à l’histoire et pratique des arts visuels.